It was 2013…

22 janvier, peut-être un peu tard pour faire un bilan de l’année écoulée. Ou peut-être pas. Comme dirait l’autre, mieux vaut tard que jamais. Et surtout, il n’est jamais trop tard pour s’arrêter quelques instants, et se remémorer des moments à la fois si proches et si lointains.

2013 fut une année de contrastes. De changements, de bouleversements même parfois. C’est un peu étrange quand j’y pense car je pourrais la diviser en deux, de janvier à juin, et puis les six autres mois si différents et étrangement parfois semblables aussi.

Janvier. Nouvelle année, nouvelles résolutions comme celles de continuer à maigrir (challenge réussi au passage, même si ces dernières semaines ont été moins raisonnables). La neige qui paralyse les rues, mais qui rend les rues si belles. Les balades le bonnet vissé sur la tête pour se protéger du froid. Et ma 1ère inspection. Avec un excellent rapport à la clé, ouf !

Février débute par un week-end parfait de Coupe Davis dans ma ville. Trois jours à mitrailler les joueurs, à profiter de l’ambiance, du spectacle. Et l’autographe souriant de Jo Tsonga.

Mars, mois étrange. Baisse de moral, de motivation. L’impression que les autres avancent sans moi. Solitude, doutes. Et puis, des éclaircies rayonnantes : Grégorio au Zénith avec mon indispensable, une formation avec une conférence passionnante et fascinante de Martin Winckler. Faire l’hôtesse d’accueil d’un jour pour le boulot et en récolter satisfaction et compliments.

Les vacances d’Avril pointent leur nez. L’occasion de dévorer des bouquins. Je dévore, en anglais, de la littérature para-austenienne : Amanda Grange et ses journaux (Darcy’s Diary et Captain Wentworth’s Diary) et sa correspondance (Dear Mr Darcy, un vrai coup de coeur dévoré en quelques jours), le Charlotte Collins de Jennifer Becton, les deux volumes de Susan Kaye qui racontent Persuasion différemment…

Mai et ses ponts ont raison de ma motivation au travail. Je prends l’air et le soleil aux Plages du Débarquement. Je découvre, enfin, le visage de la future Mrs Mosby. Et, poussée par BFFC, je m’inscris sur un site de rencontre.

Juin débute un samedi à Roland-Garros. Journée marquée par le soleil, deux beaux matchs, et deux autographes à la clé (Llodra et Leconte). Je suis un peu sceptique sur les messages que je reçois via le site de rencontre. Jusqu’à un mail du 6 juin qui va tout changer. Juin c’est aussi la fin de l’année scolaire, la nostalgie qui revient, les élèves à qui on dit le coeur parfois serré au-revoir.

Juillet-Août. Quelques jours en Bretagne. Les battements fort du  coeur. Les centaines de sms échangés. Les débuts d’une relation et mes peurs qui finissent par disparaître. Sentir sa main dans la mienne. Les quinze jours d’absence qui m’ont paru durer une éternité. Et puis, les tensions avec BFFC qui créent des plaies durables et font mal.

Septembre. La rentrée. Nouvelle routine, une vie entre deux appartements. Mes 30 ans. Les débuts de la vie à deux, le marché le week-end, la cuisine le soir. Se pincer et se dire qu’on s’habitue bien vite à cette vie à deux et que c’est un peu effrayant.

Le reste, il est ici. Alors, et 2014 ? Des résolutions ? Des souhaits. Des projets. Des envies.

Notre emménagement. Cette nouvelle vie qui commence. Savourer chaque instant. Faire des projets : un week-end en Baie de Somme, lui faire découvrir la côte de Granit-Rose. Continuer à être bien dans mon corps. Se mettre (enfin) au jogging car j’aurais un environnement idéal pour cela et un coach à domicile. Continuer le step aussi parce que ça me fait un bien fou. Se détacher des mesquineries. Lire au moins trois livres par mois. Économiser plus. M’offrir un sac de chez Nat&Nin (oui, c’est très contradictoire, j’en ai bien conscience). Et écrire plus souvent ici.

Publicités

4 commentaires sur « It was 2013… »

  1. Une année qui gardera une saveur particulière pour toi … Je te souhaite le meilleur en 2014 … De l’amour, des rires, des sourires, des découvertes, des surprises, des livres, du tennis, des promenades, des voyages, des cadeaux …

    Etrangement ton année 2013 me rappelle mon année 2012 que je pouvais aussi découper en 2 parties : janvier à juin et juillet à décembre … & une re-rencontre en août qui a changé beaucoup de choses.

    Je termine avec qques liens d’un chanteur que je ne me lasse d’écouter, depuis des années :

    J'aime

  2. Quelle belle rétrospective ma Lizzie! Comme je suis contente pour toi, pour tout ce bonheur. Profite de tout, un maximum, sans avoir peur que tout s’arrête, prends ce qu’il y a à prendre, ne te pose pas de questions, enjoy enjoy enjoy!
    Et pour tes nouvelles résolutions, elles ressemblent assez à celles que j’ai envisagées aussi cette année… J’ai prévu un petit billet prochainement pour en parler, tu verras qu’on a les mêmes envies pour 2014 ^-^
    En tous cas, je te souhaite une nouvelle année paisible, dans la continuité des derniers mois de 2013, une année sereine, calme, apaisée, pleine d’amour, de rires et de bons petits plats mitonnés à quatre mains 😉
    Grosses bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s