Moments

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les feux d’artifice. Regarder le ciel noir s’illuminer de lumières multicolores, sentir son cœur qui bat au rythme des bruits détonants du feu. Ces moments m’ont toujours paru empli d’espoir, de sérénité, empreints de renouveau. Comme si tout était possible. Des moments d’un romantisme fou aussi. Chaque année, quand je regardais le feu d’artifice du haut de mon balcon du 6e étage, seule, ou en amis, je pensais à toi et à quel point tu me manquais et que j’aimerais que tu sois là, avec moi. Ce toi que je ne connaissais pas. Ce toi qui, l’an dernier, n’avait pas pu être là.

Au bord de l’eau, à quelques pas de notre paradis, on s’est postés sur l’herbe et on regardé les éclairs multicolores de lumières tracer des formes éphémères dans le ciel. Il a passé son bras autour de ma taille, et j’ai soupiré. J’aurais aimé pouvoir garder à jamais ce moment-là. L’eau, la nuit éclairée, le vent qui s’engouffre dans mes cheveux. Je me suis sentie si heureuse, là, devant ce spectacle. Et je me suis fais une promesse.

La promesse de taire mes doutes, mes peurs qui m’empoisonnent bien trop souvent la vie. La promesse de ne plus avoir ce besoin d’être rassurée. Faire taire ses questions, ses « et si » qui embrouillent pour rien. Parce que tout va bien. Tout va très bien. Tout est simple, évident. Inspirer un grand coup, sourire, et prendre encore davantage confiance en moi. Là, ancrée dans ses bras, je me suis dis que peu importe  où on sera l’an prochain, moi, je serais là où j’appartiens, dans ses bras.

Publicités

5 commentaires sur « Moments »

  1. C’est un bel article, avec un joli thème bien trouvé, parce qu’en effet les feux d’artifice c’est un peu une scène romantique idéale ^^ Je me suis fait la réflexion hier que ça devait être déprimant d’y aller en célibataire ^^

    J'aime

  2. 🙂
    Lundi soir, j’ai boudé, parce qu’on est rentrés une heure avant le feu d’artifice (qu’on aurait vu depuis la plage en plus), et parce que je savais que j’avais envie de vivre ce genre de moment parfait dont tu parles… Ce devait être beau ! 🙂

    J'aime

  3. Très bel article, je comprends tout à fait ce dont tu parles, ces moments tellement parfaits qui emplissent de tant de sérénité qu’on aimerait les mettre dans un petit flacon et les garder pour toujours au chaud, ne pas en perdre une miette…
    C’est ce qui est dur lorsqu’on est heureux, on a toujours peur que la magie se brise, on se dit que ce n’est pas normal et qu’il va forcément y avoir un souci à un moment ou à un autre… on a peur, et parfois on sabote soi même toute l’affaire pour aller au devant de ce qu’on craint… On a du mal à lâcher prise, à accepter le bonheur dans son entièreté, mais tu as déjà conscience de tout ça, ce qui est un super début non? 😉 Maintenant, reste plus qu’à apprendre à être juste heureuse, comme tu dis, sans la peur de voir le bonheur s’interrompre. Accepter que c’est possible, et que tu le mérites.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s