And it feels like I’ve come home

Quelques heures de train, une valise trop lourde, l’impatience, le soleil. Sourire, se détendre, respirer. La perspective de ces deux petites semaines, cette parenthèse si attendue et si nécessaire.

Se retrouver comme si on s’était quittés la veille, retrouver cette aisance, cette complicité, ses bras. Prendre ses marques, commencer à explorer les environs. Se sentir bien dans l’appartement, avoir plein d’idées pour plus tard, des envies de déco, de plantes sur le balcon, de rideaux, de meubles pour ranger toutes nos affaires.

Se perdre dans les petites rues pavées, être un peu frustrée de ne rien comprendre et de ne pas pouvoir parler facilement, ouvrir grand les yeux.

Et puis, espérer, se préparer, pour cet entretien demain. Croiser les doigts, respirer, et adopter son attitude si confiante, si battante. Mettre les doutes au placard, et fermer à double tour.

Publicités

4 commentaires sur « And it feels like I’ve come home »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s