Les jolies choses #2

Ma fidèle tasse de thé à portée de main, le soleil et le ciel bleu que j’aperçois dès que je lève les yeux du clavier. Dimanche matin, le moment de vous partager les jolies choses de la semaine, vues, lues, entendues.

¤ La chanson de la semaine, c’est celle-ci. Une nouvelle fois découverte grâce à Grey’s Anatomy dont j’aime beaucoup la dernière saison en date et que je suis au gré de la diffusion américaine. Un vrai coup de coeur pour cette chanson écoutée en boucle depuis quelques jours.

¤ Quoi de mieux pour accompagner cette chanson qu’un voyage virtuel à couper le souffle ? Zadig nous emmène avec elle à la découverte des paysages sauvages, époustouflants, magiques de l’Ecosse et c’est un vrai délice.

¤ Entre les parenthèses, il y a les très jolis mots de Camille. Cette semaine, elle nous raconte son nouvel appartement et c’est très chouette, comme toujours.

¤ Pour de jolies images que j’aime collectionner sur Pinterest, je vais souvent faire un tour sur ce Tumblr : without the dark, we’d never see the stars 

¤ Le clip de la semaine avec la sublime Natalie Dormer et cette chanson qui, aussi, a tourné en boucle dans mes écouteurs cette semaine.

Et vous, vos coups de cœur de la semaine ? 

Publicités

Nos pas dans la neige

Marcher, en silence, dans la neige. Le craquement de la poudreuse sous nos pas, la forêt, le silence, le brouillard. Le dépaysement est total, l’esprit apaisé, rafraîchi. Marcher, marcher, fais attention à ne pas glisser là, tiens si on montait tout en haut de la tour. Le brouillard, partout, qui empêche d’admirer la vue qu’il m’assure être d’habitude si jolie. Atmosphère étrange, unique, semblable à ces landes embrumées si bien dépeintes par les sœurs Brontë. Les lacets de la route, virage après virage, la musique qui nous accompagne doucement, le chauffage pour réchauffer nos joues. Plus bas, la neige a fondu. La colline est boueuse, plantée de vignes en contrebas. Cette fois, la vue est bien là. On monte, un peu. On s’arrête. Silencieux. On soupire. On se regarde et on sourit.

Autre jour, autre promenade. En solitaire. Les cheveux attachés rapidement, un bonnet, ma capuche. Emmitouflée, j’affronte le crachin et la neige fondue. Les écouteurs dans les oreilles, je monte. La neige est là, en haut, dans la forêt qui surplombe notre immeuble. Seule, totalement seule, j’admire la neige qui recouvre les arbres, une branche tombée par terre. Seule, en redescendant, j’esquisse, malicieuse, quelques pas de danse au rythme de la musique qui résonne dans mes oreilles.

Le rituel de la fin d’après-midi, savourer le thé bien chaud et bien sucré. Se caler dans le fauteuil, le pc sur les genoux. Ou avec le livre du moment. Un peu de musique parfois pour accompagner la fin de journée.

Entendre ses pas dans l’escalier le soir. L’entendre respirer à côté de moi quand je m’endors. Me blottir dans ses bras. Rire, faire l’idiote. Faire la cuisine à deux. Parler des vacances. L’Italie ? Le Portugal ? Le Sud-Ouest ? Oh et puis, il faut qu’on aille en Croatie aussi un jour. Regarder le calendrier, cligner des yeux, mais oui, le mois de mars pointe déjà le bout de son nez. Le départ qui s’approche de plus en plus.

Balbutier quelques mots de cette langue étrange, se débrouiller en anglais pour le reste. Découvrir une pizzeria délicieuse, et savourer la chaleur, le brouhaha avant de repartir dans le froid et la nuit. Frissonner, serrer un peu plus fort sa main. Avoir des repères, un peu. Ah tiens, tu sais cette rue, c’est celle qui va vers le café au bord du Rhin où on a bu un thé en octobre.

Se promener au soleil un après-midi, rentrer dans des magasins. Tiens, un magasin de décoration bien sympa. Faire son premier achat dans la monnaie étrangère, deux petits carnets pour griffonner des idées, des notes, comme si je n’en avais pas déjà assez. Mais non, on a jamais assez de ces petits carnets là. Avoir envie de satisfaire sa gourmandise avec ses gâteaux si appétissants, là dans les vitrines du centre. Profiter d’être si près de l’Allemagne pour déguster des brötchens, s’extasier devant les yaourts. Oh tiens, du pudding, oh tiens, si on prenait ces yaourts au muesli.

Ouvrir un carnet, faire des listes. Prospecter, penser à l’avenir, sans l’appréhender. Continuer à apprendre à taire les doutes, les questions qui ne font rien avancer mais qui font tout l’inverse, arrêter de douter pour rien. Lever les yeux et le voir là, devant son ordinateur. Nous voir nous, chacun vaquant à ses occupations, et puis, un geste de tendresse, une complicité, une discussion à bâtons rompus, parler de tout et de rien.

Regarder par la fenêtre, sourire, se relire. Le plaisir d’écrire, de partager, tout simplement. Finir le mug de thé, compagnon fidèle de l’écriture.

Les jolies choses #1

Dimanche matin. Nouvelle rubrique, idée piochée ici et là, chez Shopgirl, Laurelas, Miss Blemish entre autres. L’envie de vous faire partager les jolies choses aimées sur la toile cette semaine. Blogs, chansons, sites, images, je ne me fixe pas de ligne véritable, et espère être régulière dans le partage de mes coups de coeur.

Ce matin, j’ai eu envie de vous parler de ces mots qui m’ont touché sur la toile, de ces blogueuses dont j’attends les notes avec impatience et que je lis avec plaisir, admiration parfois, et qui me donnent le sourire, m’émeuvent, me touchent tout simplement.

¤ Chez Miss Blemish : cette semaine, la si talentueuse Célie nous parle de sa maison d’enfance et nous offre des photos lumineuses, douces et rayonnantes. Toujours un très grand plaisir de découvrir un nouvel écrit.

¤ Chez Mademoiselle Coquelicot, dans son carnet de jolies choses : une note très touchante sur les petits rituels du quotidien. Une jolie bulle de douceur qui laisse un sourire aux lèvres.

¤ Chez Xelou, une note très émouvante sur les derniers instants avec son départ en Nouvelle-Zélande. Note qui me touche particulièrement car elle m’a fait penser à mon propre départ d’ici quelques mois.

¤ Cette semaine, j’ai aussi voyagé grâce aux notes de Zadig et Touloulou. Deux fidèles blogueuses que je suis depuis longtemps et dont j’attends avec toujours beaucoup d’impatience les nouvelles notes. Direction donc les paysages vierges et envoûtants de l’Ecosse avec Zadig et la romantique Venise avec Touloulou.

A la semaine prochaine pour d’autres coups de coeur et d’autres découvertes ! Et vous, vos coups de cœur de la semaine sur la toile ?

Bande-son : Seasons de Hollow Wood, chanson découverte grâce au dernier épisode de Grey’s Anatomy (toujours totalement fan de la série, de sa nouvelle saison, des chansons que j’y découvre et que j’écoute en boucle en ce moment).