Le premier jour

J’ai quitté la Normandie sous une petite pluie fine et un ciel gris, comme si elle voulait à tout prix ressembler aux clichés parfois vrais qui l’accompagnent. Près de huit-cent kilomètres avalés en voiture, sans se tromper, sans se perdre, en toute quiétude. Les épaules un peu endolories, les jambes un peu lourdes, mais j’ai passé la frontière et puis, je me suis arrêtée sur le parking au bas de chez nous. Et comme ça, j’étais arrivée, j’étais une expatriée.

Il y a des cartons un peu partout, des meubles à installer, prendre ses marques, mais ça, c’est pas grave. C’est même chouette de faire de cet appartement notre chez-nous, de le remplir de livres et d’y mettre un peu de chaleur. Le stress et la fatigue des dernières semaines vont bien finir par me tomber sur le coin du nez, mais, pour le moment, je suis toujours une petite tornade d’énergie qui range, trie, aménage.

Entre les cartons, les papiers, des rdv médicaux, il y a eu deux jours de parenthèse à Londres, et c’était très chouette. On a beaucoup marché, j’ai eu la confirmation que Londres et moi, c’était une grande histoire d’amour. C’était aussi une très jolie manière de dire au-revoir à mes copines du boulot.

Le repos sera cependant nécessaire et je dois prendre soin de moi. Rien de grave, mais au milieu des préparatifs du départ, au détour d’une prise de sang de contrôle, on m’a découvert un pépin de santé. Un truc commun, qui touche beaucoup de femmes, pas grave, mais très embêtant et, surtout, qui demande un suivi médical très régulier. Pas l’idéal quand on part vivre dans un pays où l’assurance médicale privée coûte très chère et dans lequel on ne parle pas vraiment la langue. On est pas très loin de France, heureusement. Alors, je vais prendre soin de moi, me soigner, me reposer, savourer d’être de nouveau à deux, lire, lire, lire. Et compter les jours avant nos vacances atlantiques.

Et puis, surtout, surtout, nous retrouver, enfin, après sept mois de vie de couple mise entre parenthèses. Me blottir dans ses bras, nos fous-rires, se sourire, et puis, ce projet un peu fou qui se dessine, mais chut, je ne dis rien pour le moment.

Lundi, c’était le premier jour de ce nouveau chapitre, celui de ma vie d’expatriée.

Publicités

12 commentaires sur « Le premier jour »

  1. Trop heureuse de lire ça ! 🙂 Cette attente fut longue et je me souviens que tu avais peur il y a 7 mois et regarde aujourd’hui 😉
    Par contre prends soin de toi hein, la santé c’est important !
    Je t’embrasse !

    J'aime

    1. Oui c’est ce que je disais à l’amoureux en arrivant ! Hormis le stress du déménagement, je n’étais pas stressée par ce grand départ… preuve que je suis là où je dois être 😉
      Merci je vais prendre soin de moi et maintenant que j’ai le temps, je vais pouvoir reprendre des rdv médicaux et commencer un traitement !
      Bises et merci de ton passage ❤

      J'aime

  2. Comme je suis heureuse de lire ces mots ! Moins pour la partie santé mais j’ai l’impression que ta joie devant cette nouvelle aventure et ton amoureux retrouvé avec votre vie à deux supplante même cela !
    Je te souhaite plein de bonheur, de repos, de sourires et de jolies lectures pour ce début de nouveau chapitre 🙂
    A bientôt !

    J'aime

  3. Oh comme je suis contente de lire ça !! Enfin moins pour ce soucis de santé, ça peut se guérir ?
    J’imagine l’émotion en passant votre première nuit dans cet appartement, sans se dire « ça finit bientôt, il faudra repartir » 🙂
    Je te souhaite un bon aménagement, ce sont toujours des moments exaltants, quand on met tout en place. Et repose-toi bien ! bises

    J'aime

    1. Oh oui, se dire que je ne vais pas repartir, c’est un sentiment incroyable 🙂
      Exaltant oui c’est le mot, j’aime bien ranger, aménager, et puis, plus tard, on va faire un peu de déco’ aussi car on a bien envie de se poser un peu maintenant !
      Pour mes soucis de santé, ça dépend je vais peut-être devoir avoir un traitement à vie, on verra (en fait, j’ai un problème de thyroïde).

      Bises !

      J'aime

  4. C’est tellement grisant, les nouveaux départs ! L’excitation de la page blanche devant soi, qui n’attend qu’à être couverte d’une belle écriture et de plein de jolies choses…
    J’ai hâte d’en savoir plus! Quel teasing, en plus!!!

    Savoure, profite, et repose toi bien aussi, surtout!
    Je te souhaite un bel été ma Lizzie. Et n’oublie pas que tu mérites tout ce bonheur.

    Zadig

    J'aime

    1. Oui une sacré page blanche 😉 en vérité il n’y a que l’aspect « boulot » qui pêche un peu, pour le reste, je pense qu’on sera très heureux dans notre nouvel environnement. 😉
      Je compte bien savourer oui, et puis ne pas prendre la tête pour rien 😉
      Merci pour ces jolis mots, bel été à toi aussi ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s